Nous sommes actuellement le 13 Juin 2021, 14:15


Public Concerné


Les titulaires d'un Baccalauréat STI 2D, d'un Baccalauréat S ou d'un Baccalauréat professionnel énergétique ou électrotechnique.

Présentation Générale


Le titulaire du brevet de technicien supérieur (BTS) « Fluides Énergies Domotique » (FED) est un technicien supérieur de bureau d’étude, de mise en service. Le technicien supérieur doit mener son travail de manière autonome et assurer in fine des responsabilités d’encadrement et de coordination.

C’est un technicien supérieur qualifié qui exerce ses compétences sous la direction hiérarchique d’un chargé d’affaires, chef de chantier, directeur technique, responsable bureau d’études (BE), gérant ou chef d’agence…

Il possède des connaissances techniques et économiques couvrant le déroulement d’une affaire, de la conception à la mise en service. Il doit être conscient des conséquences techniques et financières de ses choix et aussi des problèmes qui peuvent survenir sur les installations.

Il participe à l’étude technique, au chiffrage, à la réalisation (tout particulièrement dans des petites entreprises) et à l’exploitation d’un système.

Il s’adapte aux technologies et réglementations qui évoluent rapidement dans le domaine des fluides, de l’efficacité énergétique, de la récupération d’énergie, de la gestion technique.

Le technicien supérieur doit également avoir le sens du contact, savoir communiquer, car il est amené à négocier avec les clients, les fournisseurs, à rencontrer les utilisateurs, les autres corps d’état et collaborer avec les architectes lors des réunions de chantier.

Il contribuera à favoriser les comportements éco responsables de tous les acteurs qui l’entourent.

Ce métier polyvalent est constamment en évolution, le technicien supérieur peut multiplier des expériences diversifiées tout au long de sa carrière. Il peut à travers toutes les expériences vécues devenir un spécialiste référent. Au cours de sa carrière, ses compétences doivent lui permettre d’évoluer dans la hiérarchie de l’entreprise (chargé d’affaire), de créer ou reprendre une société.

Suivant leurs fonctions dans l’entreprise d’exécution ou le bureau d’étude technique (BET), les techniciens supérieurs seront amenés à réaliser les activités qui suivent :

Activités d’études techniques :
• concevoir des installations,
• dimensionner et définir des équipements avec des outils informatiques,
• chiffrer,
• choisir le matériel dont les caractéristiques seront les mieux adaptées aux besoins des clients, du produit ou à la résolution des problèmes techniques rencontrés,
• répondre à des appels d'offres, évaluer des équipements.

Activités d’intervention :
• mettre en service des systèmes,
• contrôler des travaux,
• diagnostiquer et analyser des dysfonctionnements,
• mettre en service et optimiser les installations,
• conseiller les clients,
• exécuter éventuellement des opérations de maintenance ciblées.

Activités d’organisation :
• réaliser un planning d’intervention,
• établir des commandes de matériel,
• participer aux réunions et suivis de chantier,
• rédiger des rapports ou des comptes rendus techniques,
• rédiger un dossier de réalisation, et un dossier des ouvrages exécutés



Les emplois visés : Métiers « Génie Climatique et Fluidique »





Le champ d’activité du technicien supérieur est essentiellement centré sur les installations sanitaires, mais aussi sur les installations CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation) dans le bâtiment.

Les compétences requises :
Le technicien supérieur devra maîtriser différents domaines tels que :
- l'énergie thermique,
- l'hydraulique,
- l'aéraulique,
- l'acoustique,
- la maintenance,
- l'électrotechnique,
- la régulation,
- la gestion de l'énergie,
- les réglementations.


Il doit aussi être capable de s'adapter aux évolutions technologiques, réglementaires et normatives dans les domaines :
- de l'efficacité énergétique,
- des énergies renouvelables,
- de la récupération d'énergie,
- de la réhabilitation des bâtiments anciens,
- de la gestion technique,
- des futures réglementations environnementales.

Parallèlement au suivi technique d'une opération, il participe à sa gestion. La relation avec le client est essentielle, il doit avoir le sens du contact, du service, savoir négocier et communiquer.

Emploi :
Le jeune titulaire d’un brevet de technicien supérieur est embauché au niveau ETAM dans le cadre des conventions collectives. Les entreprises qui recrutent majoritairement ces étudiants opèrent dans divers secteurs :
- bureaux d’études techniques (BET),
- entreprises d’installation et/ou de maintenance,
- fournisseurs et/ou fabricants d’équipements,
- collectivités territoriales,
- sociétés productrices d’énergie.



Poursuites d’études



Le BTS offre une qualification professionnelle qui permet soit de rentrer sur le marché du travail, soit de poursuivre les études en licences professionnelles, en classes préparatoires « Adaptation Techniciens Supérieurs » (ATS) ou en écoles d’ingénieurs.


La formation



Les horaires

MATIERESHoraire hebdomadaire
1ère année2ème année
ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE
Culture générale et expression22
Anglais (dont 1h d'enseignement technique)33
Mathématiques33
Physique - Chimie44
Enseignements techniques et professionnels1616
Communication commerciale et technique44
Accompagnement personnalisé11
TOTAL3333


Les épreuves à l’examen

MATIERESCOEFFDUREEFORME
EPREUVES OBLIGATOIRES
Culture générale et expressions44hÉcrit
Anglais22 situationsCCF
Mathématiques et Physique-Chimie :3
Sous épreuve : Mathématiques22 situationsCCF
Sous épreuve : Physique-Chimie11 situationCCF
Étude des systèmes :6
Sous épreuve analyse et définition d’un système44hÉcrit
Sous épreuve : physique-chimie associée au système22hÉcrit
Intervention sur les systèmes52 situationsCCF
Épreuve professionnelle de synthèse8
Sous épreuve : conduite de projet550minOral
Sous épreuve : rapport d’activités en milieu professionnel330minOral


Durant la formation, l’équipe éducative organise la mise en place des stages comprenant :
un stage de sensibilisation : d’une durée maximum de 5 jours aura lieu dans l’établissement durant la période d’accueil de l’étudiant. Durant cette période, l’équipe éducative en s’associant avec des professionnels pourra présenter la formation et le secteur professionnel (étude des référentiels des activités professionnelles et de formation, modalités d’examen, visites d’entreprises…).
un stage en milieu professionnel d’une durée de six à huit semaines à partir de la mi-mai de la première année. La durée pourra être modulée en fonction du parcours scolaire d’origine de l’étudiant.


Retour vers les différentes filières

cron