Nous sommes actuellement le 13 Juin 2021, 14:14


Public Concerné


Les titulaires d'un Baccalauréat STI2D, d'un Bac S, d'un Bac Professionnel option énergétique ou électrotechnique qui ont signé un contrat d’apprentissage avec une entreprise.

Présentation Générale


Le titulaire du brevet de technicien supérieur (BTS) « Maintenance des Systèmes » (MS) est un technicien supérieur en charge des activités de maintenance des systèmes énergétiques et fluidiques et des systèmes éoliens.

Ces activités sont constituées de :
• la réalisation des interventions de maintenance corrective et préventive,
• l’amélioration de la sûreté de fonctionnement,
• l’intégration de nouveaux systèmes,
• l’organisation des activités de maintenance,
• le suivi des interventions et la mise à jour de la documentation,
• l’évaluation des coûts de maintenance,
• la rédaction de rapports, la communication interne et externe,
• l’animation et l’encadrement des équipes d’intervention.

Les secteurs d’activités : La maintenance des systèmes énergétiques et fluidiques
À une époque de mondialisation, de haute technologie et de révolution énergétique, et dans le cadre du développement durable et des énergies renouvelables, les entreprises sont de plus en plus appelées à travailler sur de nouveaux systèmes, à expérimenter de nouvelles machines pour être plus à même de répondre à la demande croissante de diversification énergétique des marchés mondiaux.
Pour une entreprise, il est nécessaire de maintenir en l’état une installation qui à terme risque de se dégrader. En effet, une machine défaillante peut engendrer des coûts liés à la non-utilisation du produit qui dépend de celle-ci, comme par exemple les calculateurs qui ont besoin d’un système de refroidissement.
Le technicien supérieur chargé de la maintenance des systèmes énergétiques et fluidiques veille au bon fonctionnement des installations dans les applications variées tels que le chauffage, la climatisation, le froid, le sanitaire et les systèmes des énergies renouvelables (cogénération, pompes à chaleur, etc.).



Les emplois visés





Le technicien supérieur assure les missions variées de dépannage, de mise en service et de conduite d’installation. Il intervient sur des systèmes associant des technologies très diverses en mobilisant un ensemble étendu de connaissances, notamment celles liées aux lois et principes scientifiques.
C’est donc un technicien polyvalent qui s’efforce, quelles que soient les installations et les situations techniques, d’apporter des solutions aux différents problèmes rencontrés. Lors du dépannage, il doit développer fortement l’analyse pour déterminer l’origine du problème. Sur les petites installations, il est amené à conseiller le client sur des solutions adaptées en établissant alors un devis des travaux à réaliser. Lors de la conduite ou de la mise en service, il a pour mission d’optimiser les réglages et les performances de l’installation.

On distingue deux types de techniciens :
• le technicien en poste fixe sur un site nécessitant, compte tenu de sa taille ou de sa complexité technique, la présence en permanence de personnels techniques. Suivant le besoin et la taille de l’installation, il peut être amené à travailler en équipe,
• le technicien itinérant, travaillant en grande autonomie avec des moyens modernes mis à disposition par l’entreprise (véhicule, moyen de communication, etc.).



Poursuites d’études



Le BTS offre une qualification professionnelle qui permet de rentrer sur le marché du travail. Les étudiants peuvent à l'issue de cette formation poursuivre les études en licence professionnelle, en classe préparatoires ATS (Adaptation Techniciens Supérieurs), ou en écoles d'ingénieurs.


La formation


Le lycée Aragon en tant qu’Unité de Formation d’Apprentis (UFA) est centre de formation pour ce BTS.
La formation se déroule sur deux ans, en alternance entre l’entreprise et le lycée (20 semaines /an au lycée).

Les horaires

MATIERESHoraire hebdomadaire
1ère année2ème année
ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE
Culture générale et expression33
Anglais (dont 1h d'enseignement technique)34
Mathématiques54
Physique - Chimie66
Enseignements pluritechnologique des systèmes1010
Organisation de la maintenance32
Techniques de maintenance, conduite, prévention67
Accompagnement personnalisé11
TOTAL3737


Les épreuves à l’examen

MATIERESCOEFFDUREEFORME
EPREUVES OBLIGATOIRES
Culture générale et expressions34hÉcrit
Anglais22 situationsCCF
Mathématiques et Physique-Chimie :4
Sous épreuve : Mathématiques22 situationsCCF
Sous épreuve : Physique-Chimie22 situationsCCF
Analyse technique d'un bien :6
Sous épreuve : Analyse fonctionnelle et structurelle22hÉcrit
Sous épreuve : Analyse des solutions technologiques44hÉcrit
Activité de maintenance6
Sous épreuve : Maintenance corrective d'un bien21 situationCCF
Sous épreuve : Organisation de la maintenance21 situationCCF
Sous épreuve : Conduite d'une installation21 situationCCF
Épreuve professionnelle de synthèse6
Sous épreuve : Rapport d'activités en entreprise225minOral
Sous épreuve : Étude et réalisation de maintenance en entreprise430minOral


Contrat de travail


Un contrat de travail doit être établi entre l’apprenti et l’entreprise d’accueil. Il sera désigné au sein de l’entreprise d’accueil un maître d’apprentissage (conditions à voir au près de la chambre consulaire dont dépend l’entreprise).
Le contrat d’apprentissage est indispensable pour commencer la formation, il peut-être établi entre le 15 juin et le 15 décembre de l’année de formation.

Salaire minimum en pourcentage du SMIC (pour un contrat de 35h)

Année d’exécution du contratÂge de l’apprenti
Moins de 18 ansDe 18 ans à moins de 21 ans21 ans et plus
1ère année25 %41 %53 %
2ème année37 %49 %61 %
3ème année53 %65 %78 %


Retour vers les différentes filières

cron